L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

S'abonner
Rss
Twitter
Facebook




mon Email :






Recherche par mots-clés


Nouveau dérapage dans la com de l'UE : l'affiche qui fait tache





Nouveau dérapage dans la com de l'UE : l'affiche qui fait tache
L’Union européenne a été contrainte de retirer des affiches de promotion comportant la faucille et le marteau… 20 ans plus tard, ils n’ont rien oublié, rien appris. Il y a quelques semaines le président tchèque, Vaclav Klaus, faisait scandale en comparant l’Union européenne à la dictature socialiste; et pour cause… Après avoir claqué 100.000 euros dans un clip pathétique démontrant l’Union européenne, sous les traits d’une jeune femme en pyjama jaune faisant du karaté avec des ressortissants de pays émergents à longues moustaches qui voulaient l’attraper, les autorités de ladite Union remettent le couvert pour gommer le symbole d’une autre union, soviétique celle-là, égaré sur l’un de ses posters promotionnels. L’affiche qui, selon la RTBF, figure en bonne place dans les bureaux des fonctionnaires européens, représente une étoile jaune sur fond bleu, composée de divers symboles, notamment religieux, avec ce slogan: « We can all share the same star », « Nous pouvons tous partager la même étoile ». Le porte-parole de la Commission européenne nie toute responsabilité bien que l’affiche soit affublée du logo Europ4all (l’Europe pour tous). La RTBF termine sa dépêche par ce commentaire délicieux et d’une naïveté confondante: « Dans les pays d’Europe centrale et orientale, le marteau et la faucille restent un symbole très controversé, en lequel certains voient l’équivalent de la croix gammée nazie. » En Suisse, la gauche vaudoise vous répondrait que d’oser semblables associations entre croix gammée et symboles soviétiques reviendrait à céder à « l’inévitable tentation de la symétrie. » Sans doute la symétrie nécessaire entre les deux hémisphères. (Observateurs )

Notez
Lu 298 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen