L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

S'abonner
Rss
Twitter
Facebook




mon Email :






Recherche par mots-clés


Monti-le-démocrate veut qu'on lui épargne les "psychodrames des référendums"





Attention, les démocrates européens se réveillent. A commencer par Le Figaro qui publie ce matin une interview de l'ancien commissaire Mario Monti, actuel Président du Conseil italien, en tournée de promotion d'un essai qu'il cosigne avec l'eurodéputée ultralibérale (pourtant élue Modem) Sylvie Goulard. L'interview démarre très fort avec cette question qui ne manque pas de sel : " Votre livre s'intitule «De la démocratie en Europe»: est-ce vraiment la priorité aujourd'hui?" Ni le Figaro en effet, ni Mario Monti ne s'inquiètent une seule seconde de la dissolution de la souveraineté du peuple dans l'Euromondialisme. Aucun ne voit non plus le rapport entre une politique déconnectée du suffrage universel et le fait l'Europe aille dans le mur. Après avoir un peu pleurniché sur le "déficit démocratique" (expression par laquelle on tente de masquer le basculement du régime dans le despotisme mou), Mario a le naturel qui revient au galop : "Il faudrait nous épargner des psychodrames de l'attente des ratifications, et des référendums." Ben voyons. Suivons donc le conseil de Brecht : puisqu'il vote (quand on lui pose la question) contre l'oligarchie européenne, n'est-il pas temps de "dissoudre le peuple"?

Notez
Lu 500 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous