L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

Libéralisation du rail : Bruxelles ira jusqu'au bout





Refusant de prendre en considération les conséquences des premières étapes de la libéralisation, faite dans le prétendu intérêt des consommateurs pour faire baisser les prix, la Commission européenne persiste et signe. Elle vient de proposer, avec le quatrième paquet ferroviaire, la libéralisation totale du rail pour 2019. La Commission européenne néglige les conséquences désastreuses des premiers paquets ferroviaires, pourtant frappantes. La libéralisation du fret ferroviaire (deuxième paquet, 2004) a conduit à une baisse catastrophique du fret ferroviaire au profit du transport par la route, ayant un impact environnemental lourd. La libéralisation du transport ferroviaire international (troisième paquet, 2007) a fait flamber les prix pour les usagers. Ces libéralisations successives ont également entraîné une dégradation généralisée des conditions de travail pour les salariés des entreprises ferroviaires publiques. (L'Humanité)

Notez
Lu 563 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen