L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

S'abonner
Rss
Twitter
Facebook




mon Email :






Recherche par mots-clés


Les symboles étatiques européens refont surface





Un drapeau bleu étoilé sur le portrait officiel du Président de la République depuis 2007, l'hymne à la joie joué sur les Champs Elysées le 14 juillet... Cela ne suffit pas, apparemment. Après le "non" au référendum de 2005, on avait glissé les symboles de l'UE (officialisés par l'article I-8) sous le tapis et prétendu que le traité de Lisbonne, s'il reprenait largement la Constitution européenne rejetée, au moins ne conservait pas les symboles étatiques. C'était d'ailleurs faux puisqu'une déclaration annexée au traité de Lisbonne réintègre bien les 5 symboles du rêve européen : drapeau, hymne, devise, monnaie, journée de l'Europe. Mais dans une abstention hypocrite presque risible, le gouvernment français, comme celui des Pays-Bas d'ailleurs, ne figure pas parmi les signataires. L'UEF (fédéralistes) exige que l'on corrige cet "oubli" lors de la signature du traité d'adhésion avec la Croatie le 5 décembre prochain.
 

Notez
Lu 702 fois



1.Posté par ungars le 29/09/2011 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La France, cet Etat de ploutocrates et d'hypocrites : ils n'ont même pas signé ça, nos politiques. La preuve que l'Europe, ils s'en moquent !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous