L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

La zone euro au chevet des pays sous perfusion





La zone euro va reprendre vendredi ses travaux après deux mois de pause et faire le point sur la situation des pays sous assistance financière alors que de nouvelles mesures d'aide se profilent pour plusieurs d'entre eux, une fois passées les élections allemandes fin septembre. Les ministres des Finances des 17 se retrouveront à Vilnius (Lituanie) pour une réunion informelle où ils tenteront de déminer plusieurs dossiers chauds comme le nouveau plan d'aide dont la Grèce va avoir besoin et la fin des programmes d'assistance de l'Irlande et du Portugal. Des sujets cruciaux sur lesquels il s'agit avant tout d'avancer, sans décision concrète à attendre. Après la réunion de la zone euro, les ministres des 28 se réuniront vendredi après-midi puis samedi avec au programme l'avancement de l'union bancaire, notamment le mécanisme pour régler le sort des banques en difficultés de la zone euro, qui se heurte aux réticences de Berlin. L'Allemagne juge en effet que la Commission s'arroge des compétences trop importantes dans ce mécanisme qu'elle a élaboré. Craignant à l'avenir d'être mise à contribution pour sauver des banques étrangères, elle voit par ailleurs d'un mauvais oeil la création possible d'un fonds commun de secours. Face à ses réserves, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde a rappelé mardi qu'il était "essentiel d'aller vite" pour la création d'une union bancaire. (lepoint.fr)

Notez
Lu 1873 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous