L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

L'union bancaire, un pas de plus vers le fédéralisme économique





Dans une tribune (Les Echos), Laurence Boone estime que ce serait une erreur de croire que l'union bancaire, dont les Européens viennent de poser la première pierre, peut être un substitut à l'union budgétaire. Au contraire, selon elle, l'union bancaire ne peut être efficace que si elle est assortie d'une forme d'union budgétaire. L'union bancaire viserait essentiellement à prévenir les effets de contagion d'une crise bancaire et à résoudre d'éventuelles crises avec un coût le moins élevé possible pour le contribuable européen. Pour atteindre ce but, l'union bancaire doit reposer sur trois piliers : un superviseur unique, un mécanisme de résolution des banques qui fera d'abord payer les créanciers et actionnaires avant le contribuable, et enfin un système de garantie des dépôts. L'accord des Etats de la zone euro du jeudi 13 décembre porte sur un pilier de l'union bancaire : le superviseur unique. Les Etats de la zone euro ont donc franchi un pas en direction de l'union bancaire, donc de l'union budgétaire, conclut Mme Boone.

Notez
Lu 581 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen