L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

L'euro est un "système darwinien", où survivent les plus forts et dirigé par les Etats notés "triple A"





Le ministre finlandais des Affaires européennes, Alexander Stubb a le mérite d'être franc : "Pour moi, l'euro est un système darwinien. C'est la survie du plus fort et les marchés se chargent de cela et je pense que c'est le meilleur moyen de maintenir la pression", a-t-il dit lors d'une interview à Reuters. "Vous pouvez toujours parler d'un noyau dur politique mais pour être honnête, c'est du vent. Le vrai noyau dur c'est celui formé par les pays qui ont une note triple A et font partie de l'euro (...) Je pense que ces pays devraient, sans aller jusqu'à dicter les règles, tout du moins avoir une voix prépondérante", a-t-il ajouté. Ces déclarations interviennent alors qu'après la Grèce, l'Irlande, le Portugal, l'Espagne et l'Italie, c'est la France qui se trouve sous une intense pression des marchés et se trouve en passe de perdre son fameux triple A.  (avec Reuters)

Notez
Lu 1205 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen