L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

S'abonner
Rss
Twitter
Facebook




mon Email :






Recherche par mots-clés


L'Islande renonce à l'Union européenne





Avant la crise, nombre d'Islandais voyaient le rapprochement avec le Vieux Continent d'un bon œil. Le gouvernement de centre gauche, au pouvoir en 2009, lança alors la procédure d'adhésion, espérant adopter l'euro dans la foulée. Une formalité, pensait-il alors…Las, la façon dont s'est déroulée la crise a fait changer d'avis une partie de l'opinion. « La valeur de la couronne islandaise a chuté de 50 % en quelques mois, ce qui a soutenu nos exportations et le tourisme : avec l'euro, nous n'aurions pas eu cette souplesse », estime Elias Gudmundsson. « Les entreprises comme la mienne ont mis des années à s'adapter aux quotas établis par le gouvernement pour éviter la surpêche, explique-t-il. Maintenant que le système fonctionne, pourquoi Bruxelles viendrait-elle s'en mêler ? » La question de la pêche est, de fait, le principal point d'achoppement des négociations avec l'UE. Le secteur, qui représente 43 % des exportations islandaises, est en effet redevenu l'un des piliers de l'économie depuis l'effondrement du système bancaire. (Le Monde)

Notez
Lu 692 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen