L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

S'abonner
Rss
Twitter
Facebook




mon Email :






Recherche par mots-clés


L'Europe sous suzeraineté allemande





L’historien Perry Anderson signe un article de fond dans Le Monde Diplomatique sur le rôle de l’Allemagne dans la crise de l’euro. L’auteur commence par qualifier le Prix Nobel attribué à l’UE comme l’un des ses « débordements d’autosatisfaction ». Perry Anderson fait une analyse du modèle européen de la monnaie unique, qui repose sur un déséquilibre avant tout anti-démocratique : « L'Allemagne, qui, plus que tout autre Etat, a été la responsable majeure de la crise de l'euro par sa politique de répression salariale à l'intérieur et de capital à bon marché à l'extérieur, a aussi été le principal architecte des tentatives pour faire payer la facture par les faibles », écrit-il. Pour l’auteur, « l'heure d'une nouvelle hégémonie européenne est arrivée. Avec elle est apparu, ponctuellement, le premier manifeste effronté d'une suzeraineté de l'Allemagne sur l'Union»

Notez
Lu 501 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous