L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

L'Europe finira-t-elle comme l'Union soviétique ?





François Heisbourg, conseiller spécial à la Fondation pour la recherche stratégique publie aujourd'hui dans Le Monde une intéressante comparaison entre la chute de l'Union soviétique et celle, possible, de l'Union européenne : "Ceux qui ont eu à analyser pendant les années 1980 le déclin puis la chute de l'empire soviétique ne peuvent qu'être frappés par certaines analogies avec la situation qui prévaut dans l'Union européenne. L'affirmation pourra surprendre, d'autant que la fin de l'empire soviétique fut vécue comme une libération, à l'inverse des sentiments qui accompagneraient la dissolution de notre Union. Cependant, les processus de la déliquescence sont comparables. Dans les deux cas, nous assistons à la perte de vitalité économique, avec la même érosion de la croissance, malgré les différences entre les systèmes économiques en cause. Surtout, nous constatons la difficulté de la gestion des contradictions inhérentes aux projets idéologiques et politiques en présence". Et François Heisbourg de constater que "l'UE n'a toujours pas trouvé son demos, et ses institutions sont perçues au mieux avec indifférence, au pire suscitent le rejet (...)" (Le Monde.fr)

Notez
Lu 1713 fois



1.Posté par Aurelius le 12/11/2011 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vladimir Boukovski est un célèbre dissident soviétique victime du Goulag.
Lui aussi dresse un parallèle magistral entre l'Union européenne et l'Union soviétique. Il compare la Commission européenne au Politburo et le Parlement européen au Soviet suprême - dont une partie était élue au suffrage universel. Il évoque aussi l'existence d'un Goulag intellectuel : le politiquement correct.
http://rutube.ru/tracks/1746878.html?v=340656ea436605f9108b705ff7881dee

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen