L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

L'Etat de droit face à la misère grandissante en Espagne





Une femme de 53 ans, du village basque de Barakaldo, s'est suicidée vendredi par défenestration alors qu'on venait l'expulser de chez elle. En Espagne, de plus en plus de familles dans l'incapacité de payer leurs traites sont jetées à la rue par les banques. Le syndicat de police SUP a garanti un soutien juridique et moral aux agents qui refusent de participer aux expulsions. Cela va trop loin, s'insurge le quotidien conservateur El Mundo : "Il est vrai qu'expulser une personne de son logement est une situation extrême que personne ne souhaite. Mais le travail de la police consiste à exécuter les ordres des supérieurs, si ceux-ci reposent sur des injonctions judiciaires. Un syndicat ne doit pas soutenir un refus d'obtempérer. Car si l'on incite les fonctionnaires à ne pas suivre les injonctions, on sabote l'Etat de droit. Le SUP devrait revoir sa promesse absurde et la retirer." (12.11.2012)

Notez
Lu 270 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen