L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

L'Allemagne veut prendre de nouvelles responsabilités internationales


Le chancelier Schröder sent manifestement que des ailes repoussent à l'Allemagne. Il a ainsi publiquement déclaré que son pays " sent qu'il partage une responsabilité pour la stabilité et l'ordre internationaux " - comme membre de l'UE, bien entendu.




Concrètement, ce "sentiment" si pressant prend la forme de 7.000 soldats déployés de par le monde, le chancelier déclarant l'Allemagne prête notamment à une prise de responsabilité plus grande en Afghanistan.
La conclusion logique de ce retour de flamme pour la Weltpolitik est un siège de membre permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies, que M. Schröder revendique sans fard.

Saluons pourtant cette défense de l'intérêt national allemand. Si elle réveille ça et là des craintes, elle mériterait d'être imitée par nos responsables Français, et à défaut nous éclaire sur la vraie finalité de la "construction européenne" du point de vue allemand.
En substance son discours voulait-il convaincre ses compatriotes que l'Europe, en matière de défense, était la continuation de l'Allemagne par d'autres moyens ?

Notez
Lu 7841 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 9

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous