L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

L'Allemagne estime qu'"il n'existe pas de crise de l'euro". Ah bon.





Auditionné hier par les parlementaires européens, le secrétaire d'Etat allemand au ministère des Finances, qui doit entrer au directoire de la BCE, a affirmé qu'il n'y avait pas de crise de l'euro. "Il n'existe pas de crise de l'euro, c'est un mensonge. Nous avons une monnaie forte et stable, il faut le répéter partout dans le monde" a-t-il ainsi déclaré. Par ailleurs, les dirigeants européens ont décidé de reporter leur sommet pour peaufiner leur réponse "globale" à la crise de la dette. Le sommet des Vingt-Sept et de la zone euro, prévu initialement les 17 et 18 octobre à Bruxelles, aura donc lieu le 23 octobre. "C'est reculer pour mieux sauter, même si l'on peut craindre qu'à force d'hésiter les Européens ne finissent par sauter dans le vide" jugent Les Echos.

Notez
Lu 536 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen