L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

Grèce : la gauche pour un changement de stratégie européenne





Alors que les Grecs iront à nouveau voter le 17 juin, les sondages témoignent d'une forte volatilité de l'opinion qui hésite entre vote de colère et vote pour l'euro et l'austérité, explique Les Echos. Interviewé par Libération, Alexis Tsipras, chef du parti de gauche Syriza, explique les raisons de son tour d'Europe, qui vise à expliquer la position anti-austérité de son parti et plaider pour un changement de stratégie face à la crise européenne. "La crise grecque n'est rien par rapport aux menaces qui pèsent désormais sur la zone euro, mais elle montre qu'il ne sert à rien d'augmenter les doses du médicament si l'état du patient empire" explique-t-il. "Le résultat des élections du 6 mai prouve qu'on ne peut imposer des choix politiques contre la volonté des peuples", ajoute M. Tsipras.

Notez
Lu 1285 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen