L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

S'abonner
Rss
Twitter
Facebook




mon Email :






Recherche par mots-clés


Euro fort : comment l'idéologie allemande plombe l'Europe





Après son envolée de jeudi, le cours de l'euro est légèrement descendu vendredi et a terminé plus bas qu'il n'avait commencé la semaine. Le répit n'a été que de courte durée. L'euro est seulement sur la défensive dans la guerre contre le dollar et le yen : "'Fabriquer de l'inflation', c'est l'objectif au Japon et aux Etats-Unis. Un ordre qui s'oppose diamétralement à la mission de stabilité des prix poursuivie depuis des décennies en Europe. La BCE de Mario Draghi a aussi introduit cet été le rachat le rachat d'obligations d'Etat, et ainsi dissipé la peur d'une faillite éventuelle de l'Espagne, mais elle a maintenu le taux directeur à 0,75 pour cent, alors que la Fed a fixé un taux zéro. La BCE ne peut intervenir ouvertement pour dévaluer l'euro, car elle craint de provoquer la colère de l'Allemagne, qui s'accroche toujours à l'idéologie de la monnaie forte. La politique de rigueur fait le reste : elle 'aspire' aussitôt le peu d'oxygène prodigué par la BCE." (La Repubblica)

Notez
Lu 488 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen