L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Forum européen des universitaires, chercheurs, journalistes et hauts-fonctionnaires pour un débat libre










S'abonner
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Pinterest
LinkedIn
Yahoo! Buzz
Mobile
Document
Après son texte “un an après” où il faisait sauter le tabou du protectionnisme national, puis son débat avec Benoit Hamon dans Marianne2 où il était question de l’hypothèse d’une sortie de 'l’Euro, il me fallait interroger Jacques Sapir pour l’inviter développer sa pensée un peu plus loin. Je lui ai posé sept questions, techniques ou politiques, sur sa conception de l’alternative et des moyens de sa mise en oeuvre. Il a répondu en détails à toutes. Jamais, je crois, le chemin de sortie du carcan néolibéral n’avait été décrit avec une telle précision. Les six pages de texte qui suivent vous feront voir l’avenir de notre...
Selon un passage jusqu'ici peu commenté de la Charte des droits fondamentaux, la peine de mort ou plus généralement le fait de tuer des personnes pourrait être légal en "temps de guerre", de "danger imminent" de guerre, pour "réprimer une émeute ou une insurrection", notamment. Dans une interview au journal économique allemand "Focus Money", l'auteur d'un recours devant la Cour constitutionnelle allemande contre le traité de Lisbonne, M. Karl Albrecht Schachtschneider, professeur émérite à l'Université d'Erlangen-Nuremberg dénonce ce paragraphe d'"explications" de la Charte à laquelle le traité de Lisbonne va donner force...
"La tortue européenne nage sans carapace dans la mer en prétendant que les requins sont des poissons rouges (...) L’Europe "est devenue une zone de non-croissance relative dans le monde au sein de laquelle l’Allemagne conduit une politique de désinflation salariale compétitive ". Christian Saint Etienne est un économiste libéral reconnu, partisan d’une Europe fédérale et de la mondialisation. Pourtant, dans son dernier ouvrage, il attaque l’euro d’une manière radicale. Une lecture de Laurent Pinsolle. I - Le bien-pensant qui critique l’euro   Christian Saint Etienne est un économiste reconnu, partisan...
Un rapport parlementaire de la Chambre des Lords britannique estime que la généralisation de la procédure de codécision avec le traité de Lisbonne et les procédures de négociations informelles à Bruxelles entre les institutions européenne réduira le contrôle parlementaire national à néant. Un nouveau rapport de la Commission pour les affaires européennes de la Chambre des Lords place dans une position encore plus inconfortable les partisans du traité de Lisbonne qui persistaient à affirmer, contre toute évidence, que ce dernier renforcerait la démocratie parlementaire.  Le rapport se penche sur la signification...
Dans un discours à Varsovie le 20 juillet dernier, passé (comme d'habitude) inapercu dans la presse française, Bernard Kouchner a carrément déclaré que "Il n'y a plus de questions qui pourraient être décidées dans un seul pays, elles devraient toutes être considérées dans l'Europe des vingt-sept, mais même ces questions nationales devenues européennes sont maintenant des questions qui se posent aussi bien sur le plan économique que politique à l'échelle du monde". S'il est convaincu que la France n'a rien à dire en propre au reste du monde, qu'il démissionne. Le site europa.eu, juste à côté de l'annuaire des ambassades de...
La zone euro est en risque d'éclatement. Historiquement, il n’y a jamais eu de divergence durable entre souveraineté monétaire et souveraineté politique. Comment la France regarde-t-elle la situation qui est devant elle ? S’épuisera-t-elle à se coller à une Allemagne qui n’a ni les mêmes objectifs, ni la même économie ? L’Allemagne peut tenir à un euro à 1,8 dollar, pas nous. La France a toujours attaqué - à tort - la BCE sur la base de l’article 105 qui fixe comme unique objectif à la BCE la stabilité des prix. Si on n’était pas d’accord, il ne fallait pas signer le traité ! Aux États-Unis, la FED a deux objectifs :...
Devant être transposée en droit français d'ici au 31 décembre 2009, la directive Services pourrait faire reparler d'elle. Sur les antennes depuis quelques jours, c'est Philippe de Villiers qui a ouvert le feu. Celui qui avait tiré la sonnette d'alarme à l'occasion du débat référendaire de 2005 sur la Constitution européenne utilisant l'exemple du "plombier polonais" devenu fameux, dénonce aujourd'hui "la directive Mac Creevy qui est la nouvelle directive Bolkestein" votée le 16 février 2006 au Parlement européen et ses applications anticipées par la Commission et la Cour de justice. Pour étayer son affirmation, le leader...
Pourquoi les grands partis et médias télévisés refusent-ils tout débat à la veille des Européennes, prétendant qu'elles seraient sans enjeu ? Parce que leur collusion est telle sur l'Europe que le moindre débat aurait pour conséquence de les affaiblir, chacun dans leur camp, au profit des "nonistes" de gauche et de droite. La convergence de l'UMP, du PS et du Modem en faveur de tous les traités européens quels qu'ils soient est bien connue. En revanche, est moins connue la convergence quasi totale de leurs votes au sein des grands groupes actuellement représentés au Parlement européen. C'est la conclusion d'une étude...
Qu'est-ce-qu'un "bon" député européen ? "C'est celui qui défend vos opinions !" répond très justement un article publié le 8 avril sur le site du Parlement européen. Il faut dire qu'un parlementaire européen, comme son nom ne l'indique pas, n'a pas le droit de proposer des lois (la Commission a le monopole de l'initiative législative) et ses moyens de contrôle et de censure sont tout à fait dérisoires. On comprend alors qu'un "bon" député au Parlement européen ne peut être seulement celui qui signe un registre de présence à l'entrée d'une salle de réunion à Bruxelles ou à Strasbourg. C'est aussi celui qui participe...
La création d’un grand marché transatlantique pour 2015 est la grande ambition des dirigeants européens et états-uniens. Après la visite du Président Obama en Europe, lors du sommet UE/États-Unis, le Parlement européen en a profité pour adopter une résolution le 26 mars 2009 appelant à réussir ce marché transatlantique. Il est même appelé à un « renforcement de la coordination entre les institutions monétaires européennes et américaines » [1]. En fait, ces affirmations ne sont que la suite logique des travaux en amont de la Fondation Bertelsmann. L’ambition est d’aboutir à un seul marché unique transatlantique dont les...
Voilà pile trois décennies que les Européens élisent des eurodéputés très majoritairement issus des mêmes partis, prônant grosso modo la même organisation de l’Europe, approuvant les traités d'une même voix, et poussant en conséquence au même renforcement continu des pouvoirs de la machine bruxelloise, loin de tout contrôle des démocraties nationales. Résultat : opacité, abus et dérives aux frais des contribuables. L'affaire que je vais décrire ici, à deux mois et demi de l’élection européenne, en est une nouvelle illustration. Une discrète et généreuse société privée luxem-bourgeoise  En 1994, a été créé un...
"Si nous continuons à penser que le sens de l'Histoire est d'avancer vers « une Union sans cesse plus étroite », comme l'exprime le traité de Lisbonne, cet avenir ne sera pas très brillant. Je continue néanmoins d'espérer que de plus en plus de gens se réveilleront à temps pour éviter la catastrophe." Henri Lepage : Monsieur le Président, la République tchèque, qui assume la présidence de l'Union européenne depuis le 1er janvier dernier, s’est donné pour devise : « une Europe sans barrières. » Quel sens faut-il lui accorder? Václav Klaus: Ce slogan a été conçu par le gouvernement tchèque, pas par moi....
C'est un hémicycle européen majoritairement hostile qui attendait à Bruxelles le Président de la République tchèque, VacIav Klaus , dont le pays préside le Conseil européen de l'Union. L'homme qui, il y a cinq ans, a fait entrer son pays dans l'Union européenne, refuse l'étape supranationale nouvelle que va faire franchir le traité "anti-démocratique" de Lisbonne à l'Europe. Autant dire que pour la majorité des députés, il n'était pas le bienvenu. Supportant mal la contradiction, ce qui est un comble dans une assemblée qui se prétend démocratique, beaucoup ont quitté l'hémicycle au moment où le Président Klaus estima qu'...
Au fond, l'Europe de Bruxelles n'est-elle pas "anti-européenne" ? Le modèle communautaire d'intégration issu des traités actuels aurait-il vécu ? C'est ce que l'on peut croire en découvrant le document intitulé "10 raisons qui font de nous les vrais Européens", signé du Mouvement pour la...
"Quand le président tchèque s'en prend à Daniel Cohn-Bendit" titre Marion Van Renterghem du journal Le Monde, dans son édition du 6 décembre. Le compte-rendu de source diplomatique que nous révélons ici, montre que Le Monde a quelque peu inversé les rôles entre l'agresseur - ou plutôt les...
La dissolution de l'URSS et la guerre du Koweït ont signé en 1991 la fin du XXe siècle. On imaginait alors un XXIe siècle dominé par les États-Unis, hyperpuissance militaire et économique. Mais ce "siècle américain" a avorté entre 1997 et 2003. La crise financière internationale de 1997-1998 a suscité l'irruption de nouvelles stratégies économiques, le sursaut de la Russie, la rupture de nombreux pays latino-américains avec le modèle américain et l'émergence de la Chine comme pivot de la stabilité en Extrême-Orient. En tentant de restaurer leur hégémonie par la force, les États-Unis ont engendré, en Afghanistan et en...
C’est la question que pose en filigrane, au Premier ministre irlandais, la députée d’Irlande du sud, Kathy Sinnott, présidente du Groupe Indépendance et Démocratie au Parlement européen. Dans une lettre datée du 3 octobre qu’elle adresse au Taoiseach Brian Cowen, la députée qui fut l’une des...
Suivi de quelques précisions fondamentales au sujet de cette directive. L’Union européenne fait preuve à la fois d’un centralisme extrême, d’un interventionnisme foisonnant et d’un autoritarisme effrayant, et à la fois d’un libéralisme doctrinaire absolu. Etonnante contradiction apparente. Comme le...
1 2 3 4 5 » ... 6