L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

Cigarette électronique : les lobbies pharmaceutiques enfument Bruxelles





Alors que l'Union européenne s'apprête à légiférer sur la cigarette électronique, une nouvelle étude en démontre l'absence d'effets nocifs pour le coeur. Dans une interview publiée aujourd'hui par Paris Match, le Docteur Konstantinos Farsalinos, cardiologue au centre de chirurgie cardiaque Onassis (Athènes), vient de présenter la première étude de ses effets sur le cœur, la cigarette électronique est pour lui une révolution en matière de réduction des maladies liées au tabac. La bataille de la cigarette électronique, dont l'innocuité vient d'être mise en doute par un test controversé de "60 millions de consommateurs" la semaine dernière, se joue désormais à Bruxelles. Alors que les ventes de tabac ont pour la première fois reculé en France au premier semestre (de près de 10 %), la cigarette électronique concerne désormais plus de 1 million d'usagers en France, plus de 7 millions en Europe. et n'en finit pas de faire débat sous la pression conjuguée des lobbys du tabac et pharmaceutique. Comment réglementer harmonieusement entre les 28 pays de l'Union, cet objet de « vapotage » ? Le texte, en attente d'approbation du Parlement européen, envisagerait entre autres de supprimer les arômes. (Le Parisien). Parmi les nombreux tabacologues favorables à l'e-cigarette, le professeur Robert Molimard, pionnier dans la recherche sur la tabacologie, avait dénoncé les "probables arrangements" entre lobbies pharmaceutiques et gouvernements européens dans les prises de décisions sur l’e-cigarette. "Comment ne pas s'interroger quand la plupart des experts du rapport de l'OFT, dont Bertrand Dautzenberg, Béatrice Le Maître, Gérard Mathern, déclarent avoir des liens, voire des contrats, avec des groupes pharmaceutiques ! Il y a évidemment conflit d'intérêt !", expliquait-t-il, las, à France 24. La Commission européenne réfléchit à la réglementation des cigarettes électroniques, les lobbies pharmaceutiques font tout pour que le gadget électronique, devenu "un sérieux concurrent aux patchs et autres gommes à mâcher nicotinées" qu'ils vendent, soit condamné à mort, expliquait-t-il encore dans un article publié le 23 mai dernier sur le site Formindep.

Notez
Lu 883 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous