L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

Apocalypse Non


"Si le Non l'emporte, ce sera le pire jour pour l'Europe depuis les désastres engendrés par l'arrivée d'Hitler au pouvoir." C'est en ces termes fort imprudents que l'éditorial d'un grand journal sommait les Français de voter Oui à Maastricht en 1992. Face à la montée du Non à la Constitution européenne, la formidable machine médiatico-politique est en train de s'affoler et de nous réchauffer ses vieilles recettes de propagande : intimidation et culpabilisation collectives, menaces de chaos divers (demandez aux millions de chômeurs et de précaires s'ils ne savent pas ce que c'est), convocation des victimes de la guerre et slogans émotionnels. Rions-en un peu, avant de nous mettre en colère.




Apocalypse Non
Si le Non, l'emporte, nous savions déjà que :

- les Martiens vont nous attaquer,
- Ariel ne lavera plus aussi blanc,
- les fleuves charrieront du sang et les sauterelles s'abattront sur les récoltes,
- Mammouth n'écrasera plus les prix,
- la vérole fondra sur le clergé bas-breton,
- la famine va jeter des hordes d'affamés sur les routes,
- le choléra et la peste vont refaire surface,
- l'Atlantide sera submergée par les eaux,
- le monde tremblera et la Chine s'éveillera,
- les Américains n'achèteront plus de 403 Peugeot ni de films français,
- la France perdra le canal de Suez, l'AEF, l'AOF et les pétroles de Mossoul,
- on fermera les mines de charbon,
- Roger Lanzac ne présentera plus la Piste aux Étoiles et Raymond Lefebvre cessera de diriger l'orchestre chez Guy Lux.


Mais nous savons de plus, depuis la réunion des « people » autour de Jack Lang que, si le non l'emporte :

- BHL arrêtera ses éditos dans le Point et « Bosna » ne passera pas à 20h30 un dimanche soir sur TF1,
- Yves Simon arrêtera la chanson,
- Philippe Sollers n'aura plus la frange mais la raie sur le côté et redeviendra maoïste,
- l'ORTF déprogrammera « Alain Decaux raconte »,
- Robert Hossein reprendra le rôle de Geoffrey de Peyrac au Palais des Congrès,
- Sylviane Agacinski arrêtera définitivement la politique,
- Peter Gabriel ne sera plus le chanteur de Genesis,
- Jorge Semprun ne fera plus qu'un brushing par mois,
- Francis Huster arrêtera la publicité pour le Crédit Agricole,
- Josyane Balasko tournera une suite des Bronzés,
- Jean Nouvel ne construira plus de grandes tours en béton,
- Christian Karembeu ne jouera plus en équipe de France,
- Michel Bouquet n'interprétera pas les derniers jours de Valéry Giscard d'Estaing,
- Jacques Delors ne se présentera pas à l'élection présidentielle.


Pis, certains chuchotent qu'Alain et Olivier Duhamel pourraient ne plus intervenir à la télé et à la radio.

On le voit, c'est un vrai cataclysme qui se prépare.

***

Merci à nos amis du Non - Leur site ici.

Notez
Lu 11787 fois

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen