L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Forum européen des universitaires, chercheurs, journalistes et hauts-fonctionnaires pour un débat libre










S'abonner
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Pinterest
LinkedIn
Yahoo! Buzz
Mobile
Analyse
Le Luxembourg a annoncé un assouplissement du secret bancaire et Bruxelles presse l'Autriche de modifier sa Constitution sur ce point. Une directive européenne de 2013 prévoit que l’ensemble des Etats-membres ne pourront refuser de transmettre des informations à son administration ou celle des pays de l’Union sous le prétexte que ces informations sont détenues par une banque ou un établissement financier. L’UE a pour projet dès janvier 2015 d’imposer un échange automatique d’informations sur cinq types de revenus et de capitaux en complément de la levée du secret bancaire entre administrations nationales. L’Autriche...

Tout quitter ? 22/03/2013

"Gouverner c'est prévoir"... même pour ceux qui ne gouvernent pas (encore). Depuis quelque temps, les voix eurocritiques françaises n'hésitent plus, devant l'ampleur de la faillite économique, sociale, culturelle et démocratique du projet européen, à briser le tabou du maintien de la France dans l'Union européenne actuelle. A gauche ni Jean-Luc Mélenchon ni encore moins Jean-Pierre Chevènement n'ont osé franchir ce Rubicon du Rubicon. A droite en revanche, on entend évoquer de plus en plus ouvertement et selon diverses modalités, le scénario d'un retrait pur et simple de la France de l'Union européenne. Au cours de la...
Le Parlement européen et les Etats membres de l'Union européenne sont parvenus à un accord permettant à la Banque centrale européenne de superviser la quasi-totalité des banques de la zone euro dès 2014. L’étape finale d’abandon de la démocratie en zone euro est encore inachevée, mais le processus est bien lancé. Dans cette étape, la BCE n’aura plus trop à se cacher. Elle régentera les politiques fiscales, l’immobilier, peut-être aussi la natalité. Les élections seront abolies, car les gens ont trop tendance à mal voter. La toute-puissance de la BCE : a soumis les peuples de la zone euro en 6 étapes   1. Au...
Donc c’est dit, c’est fait, le gouvernement vient de reconnaître, par la bouche du Premier Ministre, que nous n’atteindrons pas les objectifs fixés à l’automne dernier, que ce soit dans le domaine des déficits publics ou de la croissance. Il n’y a là rien d’étonnant. Il a été expliqué sur ce carnet à diverses reprises pourquoi il devait en être ainsi. L’importance du choc fiscal et budgétaire imposé à la France était tel qu’il ne pouvait qu’avoir des conséquences très néfastes sur la croissance. Ce qui est plus intéressant est de comprendre pourquoi le gouvernement s’est-il enfermé dans le déni de réalité depuis septembre...
En 2011, les français ont, pour la plupart d'entre eux, fait connaissance avec une curieuse théorie: la théorie des genres. En rentrant dans les manuels scolaires des lycéens, celle-ci avait alors été accueillie plutôt froidement par l'opinion publique. Cette théorie, ou plutôt cette étude, est née dans les années 1970 aux États-Unis où certains universitaires se sont consacrés à l'étude des différences sociales (non biologiques) entre les hommes et les femmes. Les féministes s'employaient alors à questionner les notions de "sexe" et de "genre" afin de mettre en lumière comment se construisent les rôles sociaux dits...
La mise sous tutelle des Etats en matière budgétaire n'était qu'une étape. Il faut savoir enfin que l'intention des Etats de la zone euro est d'aller au-delà des dispositions convenues dans le TSCG ("pacte budgétaire"). Ils l'ont dit dans leur déclaration du 9 décembre 2011: "Pour le plus long terme, nous continuerons à rechercher la manière d'approfondir encore l'intégration budgétaire." Comprenons bien que le mot "intégration" aboutit en fait à la fusion des Etats au moins dans le domaine en cause. L'analyse complète de Romain Rochas pour l'Observatoire de l'Europe.   Par quels moyens espèrent-ils sauver l'euro?...
L’UE apparaît infidèle à sa devise car elle refuse la diversité et ne promeut que la variété, celle, inoffensive politiquement, des coutumes, des langues et des ethnies. Si elle affiche tant d’attachement à la diversité, c’est justement pour dissimuler ce fait essentiel, incontestable et massif, qu’est son refus de se conformer à la volonté de ses peuples. La fonction de la diversité affichée, c’est de faire diversion à la fécondité de la divergence. Mais l’Union est-elle infidèle à sa devise, ou aux traductions de celle-ci ? Car il suffit de lire la devise dans sa version originale, latine, pour s’apercevoir que ce qui...
Saviez-vous que les Etats fondateurs de l’Union européenne, les “six”, avaient prévu dès 1957 un mécanisme d’assistance financière des Etats en difficulté ?A l’heure où l’on présente les récents MESF, FESF et MES comme des nouveautés instituant une solidarité bienvenue, il est amusant d’apprendre que le Traité de Rome prévoyait déjà la possibilité d’aider un Etat membre en cas de déséquilibre grave de sa balance des paiements. L’objectif est toujours le même depuis 50 ans: empêcher, via la solidarité européenne, un Etat membre en difficulté de prendre des mesures nationales qui porteraient atteinte au bon fonctionnement...
La ratification du nouveau traité européen dit "TSCG" (traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance" vient de recevoir, à une écrasante majorité, le feu vert de la commission des affaires étrangères à l'Assemblée nationale. L'Assemblée, elle, doit se prononcer le 2 octobre. Ce traité constitue un corset de règles bugétaires coercitives, de mécanismes automatiques de correction, et plus généralement de surveillance, de validation, de recommandations, de sanctions juridictionnelles et le cas échéant de quasi-administration directe des Etats membres par la Commission européenne. Le Conseil constitutionnel (DC 9...
Alors que la presse française a les yeux rivés sur la lune de miel Hollande-Merkel, sans pourtant en profiter pour mettre en lumière les contradictions flagrantes du nouveau Président de la République quant à sa promesse de renégociation du Pacte budgétaire, un vote crucial eu lieu lundi dernier à Bruxelles, dans l'indifférence générale. En toute discrétion, les eurodéputés de droite et du centre ont adopté la règle d'or budgétaire tandis que les eurodéputés socialistes se sont eux, au mieux, abstenus lors de l'examen des projets de Réglement en commission parlementaire à Bruxelles. Ces derniers auraient pourtant préféré...
Le prix Nobel d'Economie, connu pour ses positions keynésiennes, compare les politiques d'austérité actuelles à la pratique de la "saignée dans la médecine médiévale". Seul l'investissement public peut casser cette spirale infernale, juge-t-il. Que Joseph Stiglitz, prix Nobel d'Economie réputé pour ses positions anticonformistes, se distingue dans son analyse de la crise européenne, est certes logique. Mais hier, lors du Forum financier asiatique de Hong Kong, le célèbre économiste a eu des mots d'un rare pessimisme au sujet du Vieux Continent. Pour lui, les responsables européens, sous la pression d'un consensus...
Il y a quelque chose de pourri dans la gestion de notre agriculture. Après l’autorisation du Conseil d’Etat à la commercialisation des OGM Monsanto, l’UMP veut interdire aux agriculteurs de ressemer les graines issues de leur culture et la Commission Européenne veut autoriser à nouveau les farines animales. La privatisation du vivant   Cela m’a été signalé par un commentateur, et le blog économique et social, associé sur Marianne 2, a fait un excellent papier sur le sujet. Aujourd’hui, les espèces végétales créées par les laboratoires sont protégées par un COV, Certificat d’Obtention Végétale. Ce « brevet...
A quelques jours de son ultime session plénière de l'année, le Parlement européen était à juste titre fébrile. D'abord parce qu'arrivé à mi-mandat, son actuel Président le Polonais Jerzy Buzek (PPE) va quitter cette présidence, qui doit "automatiquement" échoir à l'Allemand Martin Schultz, président du groupe socialiste européen (PSE), au terme d'une vraie parodie d'élection. Ce tour de passe-passe entre gauche et droite, auquel les députés de ces deux groupes prêtent la main, concrétise en effet un accord entre leurs Présidents, au lendemain de l'élection européenne de juin 2009. Il n'est évidemment pas du goût des...
La menace sur le triple A français est maintenant l'obsession numéro 1 du gouvernement. La perte du triple A renchérirait considérablement le financement de la dette publique. Et le financement de la dette publique nous fragilise d'autant plus que la dette est portée par des fonds étrangers, plus enclins à vendre des titres français que la légendaire veuve de Carpentras ou le pharmacien de Tulle. Il est amusant de noter que "l'internationalisation de la dette française" est une politique volontaire menée par le Trésor depuis  plus d'une dizaine d'années. De façon délibérée, le Trésor Public a cherché à accroître la...
L’Euro ne peut pas être la monnaie entre des pays ayant des productivités du travail différentes. Même coût du capital mais coût du travail plus élevé en Italie, que voulez-vous qu’il arriva ? Tous les investissements ont eu lieu en Allemagne, aucun en Italie. Etrange et désastreuse idée que cet Euro Si le lecteur me le permet, j’aimerais expliquer encore une fois et aussi simplement que possible pourquoi l’Euro ne peut pas être la monnaie entre des pays ayant des productivités du travail différentes. Que le lecteur veuille bien considérer le graphique ci-dessus. Ce graphique se lit très simplement : de 1981 a...
Le pouvoir de battre monnaie a constitué l’un des attributs les plus anciens de la souveraineté. Le roi souverain battait monnaie et, en raison de son pouvoir politique, pouvait imposer plus ou moins entièrement la valeur de cette monnaie. L’enjeu de ce pouvoir est inscrit dans la longue histoire des relations entre les rois et les corps intermédiaires, puis dans les démocraties entre le Parlement et le pouvoir exécutif. Aujourd'hui, les Etats européens sont "membres", au sens littéral c'est à dire appartiennent organiquement à un ensemble dirigé, non par un super-Etat mais une administration fédérale elle même titulaire...
Le "Mécanisme européen de stabilité" devrait remplacer à partir de juillet 2013 le FESF et le MESF. Mais sa légalité au regard des traités européens est douteuse et il présente des caractéristiques surprenantes. Il fait par exemple du FMI une quasi institution européenne ! Au moment même où l'Europe entreprend avec le MES un "bataclan juridique" sans précédent, marginalisant les Parlements nationaux, elle prépare une gouvernance économique et budgétaire hypertechnocratique. Une analyse éclairée, pour l'Observatoire de l'Europe, de Romain Rochas, Chef de division honoraire de la Cour des comptes européenne. Par quels...
Pendant que l'Union européenne prépare la grande bascule destinée à rendre l'euro irréversible, il peut être intéressant de revenir sur le poids de l'euro pour l'Allemagne. L'Allemagne est censée ouvrir la voie du salut européen : la compétitivité allemande doit servir de modèle au reste de l'Union. Un billet du FT Deutschland, traduit en français sur le blog Rénovez Maintenant , montre l'envers du décor : l'Allemagne ne s'en sort que grâce à son commerce avec les pays de la zone euro, vis-à-vis du reste du monde elle souffre de la surévaluation de l'euro tout autant que ses voisins de galère. Pour les dernières...
1 2 3 4 5 » ... 10